Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ça fait tellement de bien de dire du mal

Publié le par Kolia

Une femme, entre deux ages, vint me voir toute paniquée alors que je faisais semblant de travailler au Magasin. (T'as vu? J'ai mis "au Magasin", comme Benjamin Malaussène. Ca claque un peu je trouve.) "Monsieur s'il vous plait! Monsieur! S'il vous plait!...

viens poupoule viens

Publié le par Kolia

Le samedi soir après l'turbin L'ouvrier parisien Dit à sa femme : Comme dessert J'te paie l'café-concert On va filer bras-d'ssus bras-d'ssous Aux Galeries à vingt sous Mets vite une robe, faut te dépêcher Pour être bien placé Car il faut Mon coco Entendre...

je suis une légende

Publié le par Kolia

Gros blockbuster de cette fin d'année, Je suis une légende est pour moi une bonne surprise, surtout venant du tacheron responsable de Constantine, Francis Lawrence et d'un des scénaristes que j'aime le moins, Akiva Goldsman, l'homme derrière les pires...

la deception

Publié le par Kolia

J'ai rencontré une amie de ma soeur, dont je tairais le nom car je ne sais pas l'écrire : elle est chinoise, et je ne voudrais pas la froisser en ecorchant ses racines. La première chose qu'elle a dit lorsqu'elle m'a vu fut : "Ah mais je suis déçu, il...

mr t

Publié le par Kolia

Je regardais encore les Maçons du Coeur, culpabilisant de me marrer du malheur des autres, quand Ty Pennington, le chef d'équipe sous acide de cette émission d'allumés du pathos, fit appel à Mr T. Ty appelle souvent des personnalités, qui viennent pour...

la physique des catastrophes

Publié le par Kolia

Noël approche, les queues s'allongent aux caisses, les vendeurs sont irrascibles, vos parents lisent Télérama et vous ne savez pas quoi leur offrir pour l'anniversaire du petit Jésus? Heureusement que The Great Mustache travaille dans la grande distribution...

zorro

Publié le par Kolia

Les mexicains ont trop de temps libre. Quand ils ne sont pas occupés à boire de la tequila, à regarder des matches de lucha libre ou à pioncer à même le sol, contre le mur de la cantina, leur sombrero protégeant leur visage du soleil, ils érigent des...