Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

faster than light

Publié le par Kolia

Même si on sait que le jeu le plus vendu de l'année (et le plus conspué aussi) sera le prochain Call of Duty (trois à cinq heures de queue selon le moment de la journée lors du Paris Games Week pour une session de jeu de vingt minutes), le meilleur, et j'insiste bien là-dessus, le meilleur jeu auquel j'ai joué cette année est (roulements de tambour)...

 

FASTER THAN LIGHT!

 

http://www.moussnet.fr/upload/image/forum/news/Decouverte_:_Faster_Than_Light.jpg

 

Le jeu nous place au commandement d'un vaisseau spatial poursuivit par une flotte entière de vaisseaux ennemis : on détient des informations vitales et le but est de les ramener à notre centre de commandement situé à l'autre bout de l'univers. On fait difficilement plus basique, d'autant plus qu'on ignore tout de ces données sensibles, ou encore des motivations de nos ennemis, nommés "Rebelles". Hé, si ça se trouve, les méchants c'est nous, on est l'Empire, et les Rebelles ont sûrement de très bonnes raisons de nous vouloir nous choper.

 

http://cinedestin.privatedns.com/seriesam/lerebelle/lerebelle.jpg

Un Rebelle

 

Le déroulement d'une partie est très simple : on choisit notre vaisseau (au début, il n'y en a qu'un, mais on peut - difficilement - en débloquer au fur et à mesure), et on y va : un texte nous dit que nous sommes en fuite et qu'il ne faut pas trop trainer à rejoindre le point à l'autre bout de la galaxie qui nous permet de faire un saut jusqu'à un autre système (un saut FTL, Faster Than Light, d'où le titre du jeu, hé ouais). Pour rejoindre ce point, il faut faire de multiples "sauts" de planètes en planètes, jusqu'à rejoindre le point de rendez-vous. En tout, il y a huit galaxie, ce qui représente une à deux heures de jeu (si tant est que vous arrivez à atteindre votre objectif).

 

Seulement, voilà : chaque saut coûte du carburant, et chaque arrivée à une nouvelle zone déclenche un évènement aléatoire. Ca peut être des mecs qui veulent nous buter, un éclaireur Rebelle qu'on doit détruire avant qu'il n'indique notre position à sa flotte, un vaisseau qui a besoin d'un coup de main pour l'aider à maitriser un incendie à bord, une balise de détresse sur une planète... Ces évènements sont nombreux, et souvent, on peut choisir de ne rien faire : envoyer notre équipe réduite aider un vaisseau en quarantaine au risque de voir un membre de notre équipage choper un  virus bien dégueulasse qui contaminera tout le vaisseau? Récupérer un mec qui vit seul sur une planète depuis des années, gagnant au passage un membre d'équipage? Mais si ce mec est devenu complètement cinglé à force de solitude, qui dit qu'il ne va pas entièrement buter tout le monde dans le vaisseau spatial? Ou encore, plus fréquent, des pirates attaquent des civils : on les aide, sachant qu'on peut se faire salement amocher, et que rien ne garantit que ces civils aient une récompense à la clef, ou alors on fait genre qu'on a rien vu et on se tire, ou on accepte le pot de vin des pirates?

 

Chaque décision a son importance, car la mort est définitve dans FTL. On meurt, on perd. Pas de sauvegarde, on reprend du début, en essayant de faire les choses mieux, mais rien ne dit que ça se passera de la même façon, puisque chaque galaxie est générée aléatoirement.

 

Et en même temps, prendre des risques est clairement payant dans ce jeu : détruire d'autres vaisseaux est le meilleur moyent de récupérer de l'argent, argent qui vous permettra de réparer votre vaisseau, s'acheter du précieux carburant, l'améliorer, s'acheter de nouvelles armes, embaucher de nouvelles recrues... Et dans la mesure où vous n'aurez jamais assez pour tout acheter, choisir entre améliorer son bouclier ou des nouvelles portes qui ralentiront les ennemis qui vous prendront d'assaut (oui, ces petits batards peuvent balancer une téléportation, Scotty! Mais nous aussi si on achète le gadget correspondant) peut faire la différence sur la fin de partie.

 

Le coeur du jeu est donc le combat : notre vaisseau et celui de l'ennemi sont en vue de dessus, on peut mettre le jeu en pause pour donner des ordres (toi, va dans la salle des machines, toi va éteindre l'incendie qui s'est déclaré en salle des missiles, toi pilote moi ça) tout en choisissant sur quoi tirer en face : détruire le bouclier ennemi pour faire plus de dégats plus rapidement? Eclater son artillerie lourde? Ou, plus fourbe, exploser son recycleur d'oxygène pour l'asphyxier? Les tactiques sont nombreuses et le plaisir de jeu énorme : chaque saut garde son lot de surprise, et chaque combat peut être le dernier, la moindre erreur ne pardonnant pas. Je suis mort une fois, par exemple, parce que l'ennemi, ce sale batard, avait détruit mon système de caméra interne : je ne voyais plus rien dans le vaisseau. Je bute ce fumier, mais je suis mort peu de temps après car je n'avais pas remarqué qu'un incendie s'était déclaré dans la soute à oxygène. Le truc tout bête. Et même si on meurt souvent (et je joue en facile les gars, en normal c'est même pas la peine), ce n'est pas frustrant, car le jeu est juste. Hé, je suis mort, pour le coup c'était de ma faute.

 

http://www.journaldugamer.com/files/2012/09/Faster-than-light-interface.jpg

 

Oh, ouais, je ne vous l'ai pas dit? Ce jeu est le meileur auquel j'ai joué cette année, mais c'est aussi le plus moche. Ce qui n'est pas grave en soit. C'est un petit jeu fauché, financé par Kickstarter (un site de financement participatif : vous voyez un projet qui vous branche, vous donnez de l'argent. Pour le jeu vidéo, vous êtes assuré d'avoir une copie du jeu plus quelques bonus si vous avez été un généreux donateur, enfin, si le jeu sort... Il me semble que FTL est le premier jeu financé par Kickstarter à voir le jour) bourré d'idées géniales. L'univers SF comprend son lot de races extraterrestres qui ont leurs propres religions et inimitiés, certains évènements aléatoires rendent hommage à d'autres oeuvres du genre, et dans la mesure où, mis à part les combats, on n'a que du texte, le jeu fait marcher l'imagination à font les ballons.

 

Et bon sang, on veut arriver à notre point de rendez-vous, on veut retrouver notre flotte, on veut savoir ce qu'il y a au bout du voyage. Personnellement, pour moi, c'est la mort : j'ai vu le boss de fin, et il m'a bien fait comprendre qui était le patron. Qu'ai-je fait après m'être pris une grosse doudoune? J'ai recommencé une partie. Et encore une autre. Avec toujours ce petit frisson d'excitation : y aura quoi après?

 

Bref, du tout bon pour moins de dix euros. Et si il tourne sur mon pc, il tournera sur n'importe lequel.

Commenter cet article

voyance email 11/07/2017 09:56

Tres interessant!!! Je l'ai mis dans mon bookmark!

voyance gratuitement par mail 03/04/2017 10:25

je passe en coup de vent pour te souhaité une bonne fin de journée gros bisous

voyance gratuite en ligne par mail 14/02/2017 18:18

Vos partages me plaient beaucoup! C'est super!!!

voyance gratuite par mail rapide 09/01/2017 14:42

Bonjour et bon noel a vous également, Je vous remercie infiniment,merci,merci,merci.

voyance gratuite 25/11/2016 16:06

C'est un grand plaisir de surfer pour vous lire régulièrement.